Tribune de Sarkozy : le flop à Bruxelles

le
0
Le hall de Berlaymont, qui abrite à Bruxelles la Commission européenne.
Le hall de Berlaymont, qui abrite à Bruxelles la Commission européenne.

Bruxelles, morne plaine sarkozyste... Si la tribune de l'ancien président fait le buzz dans les états-majors politiques parisiens, il n'en va pas de même dans les institutions européennes. La plupart des candidats à la présidence de la Commission européenne refusent de répondre aux sollicitations du Point.fr. "J'en ai parlé à Jean-Claude Juncker mercredi soir. Il ne voulait pas réagir. Je doute qu'il change d'avis aujourd'hui", confie l'attachée de presse du candidat PPE, le groupe auquel appartient l'UMP. "Martin Schulz n'a pas le temps", répond l'entourage du président socialiste du Parlement européen, soutenu par François Hollande. "Merci de nous envoyer le texte de Sarkozy. Nous verrons ce qu'on fait", dit-on chez le centriste belge Guy Verhofstadt. Sans donner suite.Lire aussi Sarkozy : "Nous devons refonder notre politique européenne" On se tourne alors vers José Manuel Barroso, qui est encore, pour quelques mois, président de la Commission européenne. Tiens ! Justement, on croise son directeur de cabinet qui sort sur le parvis ensoleillé du Berlaymont, ce bâtiment en croix qui abrite la crème de la crème de l'eurocratie. Un commentaire ? "Je suis pressé, et je ne l'ai pas lu", lance Johannes Laitenberger, toujours aussi avare de ses mots. On aborde alors un "proche" de Barroso. "C'est du bla-bla-bla à usage de politique intérieure. Que n'a-t-il fait ce qu'il préconise lorsqu'il présidait la France." "Sarkozy parle avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant