#Tousvoilés : quand les internautes s'insurgent contre les clichés

le
1
La polémique sur la mode islamique enfle depuis quelques semaines.
La polémique sur la mode islamique enfle depuis quelques semaines.

Alors que la polémique sur la « mode islamique » enfle depuis quelques semaines, des centaines d'internautes s'affichent - foulard autour de la tête - sur les réseaux sociaux, en solidarité avec les femmes voilées. Un pied de nez aux récents propos de la ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, ou de l'intellectuelle Élisabeth Badinter, qui s'insurgent contre les enseignes et leurs produits dédiés aux femmes musulmanes.

Au nom d'un « féminisme universaliste », la philosophe a dénoncé la « montée de la pression islamique », appelant au boycott des enseignes concernées. De son côté, la ministre, interrogée le 30 mars dernier sur RMC, a jugé « irresponsables » les marques qui lancent des collections pour les femmes musulmanes. Pis encore, elle n'a pas hésité à comparer les femmes portant le voile aux « nègres américains qui étaient pour l'esclavage ».

Une initiative lancée sur Facebook

Face à ces prises de position pour le moins tranchées, le journaliste et écrivain engagé Nadir Dendoune a appelé les internautes à se photographier avec un hijab en soutien aux femmes voilées. L'initiative, accompagnée du hashtag #tousvoilés, a d'abord été lancée sur Facebook avant de prendre de l'ampleur sur Twitter.

Outre les photos, les commentaires à l'encontre du gouvernement sont légions : « Marre que Valls et compagnie pointent du doigt les Françaises...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 il y a 8 mois

    Que les chauves-souris retournent chez elles.