Total renvoyé en correctionnelle pour corruption en Iran

le
1
TOTAL RENVOYÉ EN CORRECTIONNELLE POUR CORRUPTION EN IRAN
TOTAL RENVOYÉ EN CORRECTIONNELLE POUR CORRUPTION EN IRAN

PARIS (Reuters) - Total est renvoyé en correctionnelle pour corruption d'agents publics étrangers en marge de contrats conclus avec des entreprises iraniennes dans les années 1990 et au début des années 2000, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Une porte-parole du groupe a confirmé le renvoi.

Christophe de Margerie, qui est mort le 20 octobre dans un accident sur la piste de l'aéroport Vnoukovo de Moscou, en Russie, est lui aussi renvoyé en correctionnelle dans cette affaire, mais l'action publique le concernant s'éteint en raison de son décès, a-t-on précisé, confirmant une information de Charlie Hebdo.

Le parquet de Paris avait requis le 16 mai 2013 le renvoi en correctionnelle de la société Total et de son PDG, Christophe de Margerie, pour corruption d'agents publics étrangers.

Une information judiciaire pour abus de biens sociaux et corruption d'agents publics étrangers est ouverte au parquet de Paris depuis décembre 2006 sur ces contrats, conclus dans les années 1990 et au début des années 2000.

(Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6437502 le mardi 25 nov 2014 à 11:57

    comme d'habitude le système judiciaire attaque ceux qui le font vivre.