TIMSS 2015 : la France n'est pas bonne en maths

le
1
TIMSS s?intéresse aux connaissances des élèves en maths et en sciences à un niveau scolaire donné, ainsi qu?aux programmes scolaires.
TIMSS s?intéresse aux connaissances des élèves en maths et en sciences à un niveau scolaire donné, ainsi qu?aux programmes scolaires.

À une semaine d'intervalle vont être publiées deux études internationales de grande ampleur sur l'état de l'éducation dans le monde. Ce mardi, c'est l'enquête TIMSS qui concentre toute l'attention. Cette étude, menée par l'IEA (« International Association for the Evaluation of Educational Achievement », Association internationale pour l'évaluation des performances scolaires) et conduite tous les quatre ans depuis 1995, évalue les performances des élèves en mathématiques et en sciences. TIMSS (Trends in International Mathematics and Science Study) s'intéresse aux connaissances des élèves en maths et en sciences à un niveau scolaire donné, ainsi qu'aux programmes scolaires : l'objectif premier de l'enquête est de contribuer aux recherches sur l'enseignement des maths et des sciences, en renseignant les professeurs sur les pédagogies qui fonctionnent.

Début décembre, l'OCDE publiera son enquête trisannuelle Pisa qui, elle, se penchera sur l'aptitude des enfants de quinze ans à savoir utiliser leurs connaissances, dans une soixantaine de pays de l'OCDE et de partenaires. Une étude plutôt destinée à informer les décideurs nationaux et à les aider à orienter leurs politiques éducatives.

Vingt ans après sa création, 57 pays et 7 entités territoriales ont pris part à TIMSS 2015, soit quelque 600 000 élèves évalués. Cette année, la France a participé pour la première fois à l'enquête dans la catégorie...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm il y a une semaine

    No pilitiques non plus ne savent pas compter.100 de depenses moins 70 de rentrees d'imports et taxes, ca ne fait pas 0...