Taubira met en garde contre la tentation des lois d'exception

le
10
CHRISTIANE TAUBIRA QUALIFIE LES MAGISTRATS DE "SENTINELLES" DE L'ÉTAT DE DROIT
CHRISTIANE TAUBIRA QUALIFIE LES MAGISTRATS DE "SENTINELLES" DE L'ÉTAT DE DROIT

PARIS (Reuters) - Christiane Taubira a mis en garde vendredi contre la tentation des lois d'exception face à la menace djihadiste qui pèse sur le pays, qualifiant les magistrats de "sentinelles" de l'Etat de droit.

Les députés de tous bords s'accordent pour renforcer l'arsenal antiterroriste après les attentats qui ont fait 17 morts la semaine dernière, mais la gauche écarte des mesures d'exception s'inspirant du "Patriot Act" américain alors que la droite réclame une grande loi.

Manuel Valls, qui s'est engagé mardi à un renforcement "exceptionnel" des mesures de renseignement et de surveillance de la mouvance djihadiste, a dit qu'il ne souhaitait pas tomber dans le tout sécuritaire qui amènerait à prendre des mesures liberticides.

"C'est dans le cadre de l'Etat de droit que nous serons en capacité de répondre à cette menace, de la prévenir et de l'éradiquer", a déclaré vendredi la ministre de la Justice, devant quelque 200 magistrats antiterroristes de différents parquets réunis à l'Ecole nationale de la magistrature de Paris.

"Vous êtes les sentinelles de cet Etat de droit (...) et vous savez que si nous affaiblissions cet Etat de droit, nous nous affaiblirions nous-mêmes", a ajouté Christiane Taubira, les appelant à "raisonner ceux qui croient que ce sont des lois d'exception qui pourront nous armer" contre la menace djihadiste.

"La meilleure réponse des démocraties à la barbarie terroriste (...) c'est vraiment une institution judiciaire forte", a-t-elle conclu.

Pour elle, la France, qui a adopté en novembre dernier un texte renforçant la lutte contre le terrorisme, n'a pas besoin d'une "nouvelle grande loi antiterroriste", même si "quelques modifications" demandées par les magistrats eux-mêmes pourront être apportées.

Le ministère travaille entre autres au renforcement de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, avec notamment la possibilité de bloquer des sites diffusant des messages de haine, a-t-elle précisé.

Mercredi, Christiane Taubira a publié une circulaire demandant aux procureurs de la République de faire preuve d'une "extrême réactivité dans la conduite de l'action publique" envers les auteurs de propos ou agissements racistes et antisémites ou faisant l'apologie du terrorisme.

Quelque 114 faits de cette nature ont été recensés depuis les attentats, a-t-elle dit vendredi.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 le vendredi 16 jan 2015 à 20:03

    Elle n'est vraiment pas à sa place ou alors il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.Poliment elle est "conservée" dans ce gouvernement mais jusqu'à quand?

  • M3830256 le vendredi 16 jan 2015 à 19:17

    Madame Taubira pourrait elle nous expliquer pourquoi Amedie Coulybaly condamné à 5 ans de prison ferme en 2013 est en circulation en janvier 2015.....ne serait ce pas lié à sa réforme ?

  • slivo le vendredi 16 jan 2015 à 18:51

    qu'elle aille régler la circulation dans la forêt amazonienne.

  • JOG58 le vendredi 16 jan 2015 à 18:51

    attention les dossiers vont tombé......mais comme il n'y a que du vent ds ce paquet, pas grave

  • kurki le vendredi 16 jan 2015 à 18:27

    Une frêle femme comme cela, on ne devrait pas lui confier tant de dossiers ... L'autre jour, ils étaient tenus par une ficelle !

  • paspil le vendredi 16 jan 2015 à 18:14

    ah si Sarko avait construit des prisons .... les condamnés pourraient peut etre purger leur peine ... 100 000 condamnations tjs non executées ...

  • raspini le vendredi 16 jan 2015 à 18:12

    Quand on reçoit une gifle dans la figure, il n'y a que trois solutions : 1-Se sauver en courant, 2-Attendre en tendant l'autre joue, 3- Balancer une gifle en retour. Désolé Mme Taubira, mais personnellement j'aime particulièrement la 3ème solution.

  • sarestal le vendredi 16 jan 2015 à 18:08

    Elle pense sans doute préférable de continuer à accepter le retour des gentils dji hadistes "afin qu'ils continuent à perpétuer leurs horreurs" sur le territoire français...

  • M1178616 le vendredi 16 jan 2015 à 17:58

    elle c'est vraiment l'exception . nulle!

  • charleco le vendredi 16 jan 2015 à 17:39

    Commencer par retirer de la Fnac le CD des rappeurs qui insultent la France et qui appelle à la haine et au terrorisme. Pour ce faire, pas besoin d'une nouvelle loi, il y a déjà ce qu'il faut.