Taubira, icône étrillée par la droite... et la gauche

le
1
En répondant à l'insulte par l'insulte, la ministre de la Justice n'a guère relevé le niveau.
En répondant à l'insulte par l'insulte, la ministre de la Justice n'a guère relevé le niveau.

France Inter : Ce matin on revient sur la polémique autour de Christiane Taubira. Le député UMP Gérald Darmanin l'a violemment attaquée... Selon vous, quand il s'agit de Taubira, la droite tombe toujours dans l'irrationnel.... Charlotte Chaffanjon : Oui. Gérald Darmanin, porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne pour la présidence de l'UMP a déclaré mardi sur LCI : "Mme Taubira est un tract ambulant pour le Front national mis en avant par le candidat François Hollande." On sait que Christiane Taubira est la cible préférée de la droite, qui l'accuse de laxisme, de vouloir vider les prisons, de ne pas être assez sévère en matière de lutte contre le terrorisme, etc. Mais la formule de Darmanin n'est pas du tout argumentée, elle est simplement gratuite et grossière. Déjà parce que Christiane Taubira n'est pas "un tract" pour qui que ce soit. Elle est ministre de la Justice, il faut le rappeler à Darmanin. Quant à François Hollande, il ne la met pas en avant pour faire monter le FN. Il la met en avant, c'est vrai, il l'utilise parce qu'il fait de la politique, mais comme un symbole de gauche, alors qu'on reproche souvent au président une politique trop à droite, certains diront même sociale-libérale. Il la met en avant comme un symbole de la diversité, comme un symbole de la parité et aussi de la pluralité puisqu'elle n'est pas encartée au PS. Taubira ne s'est pas laissée faire, elle a rétorqué sèchement......

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le jeudi 5 mar 2015 à 09:48

    quelle tristesse tous ces magouilleurs qui ne s'entourent pas de gens compétents mais de gugus qui passent leur temps à polemiquer; quand on regarde l'historique de ce type de ministre on a vite envie qu'elle dégage la Taubira