Syrie : l'offensive sur Raqqa, fief de Daech, a commencé

le , mis à jour le
1
L'offensive baptisée «?Colère de l'Euphrate?» mobilise 30 000 hommes.
L'offensive baptisée «?Colère de l'Euphrate?» mobilise 30 000 hommes.

Après Mossoul, au tour de Raqqa. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), coalition arabo-kurde soutenue par les États-Unis, ont lancé dimanche une offensive d'envergure pour reprendre Raqqa, capitale de facto du groupe terroriste Daech en Syrie.  « La grande bataille pour la libération de Raqqa et de sa province a commencé », a annoncé Jihan Cheikh Ahmad, une porte-parole de l'offensive, qui lisait un communiqué dans la ville d'Aïn Issa, située à plus de 50 kilomètres au nord de Raqqa, aux mains de Daech depuis deux ans et demi. L'offensive baptisée « Colère de l'Euphrate » et mobilisant 30 000 hommes a débuté sur le terrain samedi soir, selon Jihan Cheikh Ahmad.

Phase d'encerclement

Une bataille qui « ne sera pas facile », a prévenu dimanche le ministre américain de la Défense, Ashton Carter. « Comme à Mossoul [où Daech est assiégé par les forces irakiennes, NDLR], la bataille ne sera pas facile et le travail qui se présente à nous sera rude, mais il faut mettre fin à la fiction du califat de l'État islamique et entraver la capacité du groupe à mener des attaques terroristes contre les États-Unis, nos alliés et nos partenaires », a écrit Ashton Carter dans un communiqué.

LIRE aussi Syrie : Raqqa, vitrine horrifique de l'État islamique

Selon les responsables américains, l'opération lancée dimanche...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2687570 il y a un mois

    No quarter ! On a pas vraiment besoin des les ramener à la maison