Suisse : un imam appelait au meurtre des musulmans non pratiquants

le
2
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Winterthour, sa compagnie d'assurances, son industrie des machines et sa mosquée An'Nour... Près d'une dizaine de jeunes musulmans qui fréquentaient cette association culturelle sont déjà partis rejoindre les rangs de Daech en Syrie et en Irak. Si la police suisse est intervenue cette semaine dans cette mosquée, c'est pour arrêter l'imam, d'origine éthiopienne. Accusé de provocation au crime et à la violence, il a été incarcéré. Le 21 octobre dernier, il aurait appelé au meurtre des musulmans qui ne participent pas à la prière commune dans la mosquée.

Ceux « qui ne se joignent pas à la communauté pour prier devraient être tués », aurait-il déclaré. Ce religieux, qui n'est entré en fonction que très récemment, aurait également encouragé les fidèles à dénoncer les musulmans qui manquent d'assiduité? La fédération des organisations islamiques du canton de Zurich a décidé vendredi, à l'unanimité, de suspendre la mosquée An'Nour. « Nous sommes choqués qu'un imam appelle à la violence dans une de nos maisons de dieu », déclare son président, Mahmoud El Guindi, dans la SonntagsZeitung, ajoutant : « Nous exigeons de nos membres une connaissance de l'État de droit et de la démocratie suisse. »

Deux imams fichés S, un imam licencié

Toutefois, la fédération des organisations islamiques de Zurich se déclare opposée à la fermeture...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal il y a 12 mois

    Cette secte est mortifère.-

  • delapor4 il y a 12 mois

    Combien de subventions pour cette mosquée?