Suisse : l'avocat des people français mis en examen pour tentative de meurtre

le
0
En novembre 2014, Antony Delon et Mireille Darc félicitent l'avocat Dominique Warluzel après la première de Fraticide, la pièce qu'il a écrite au théâtre de Poche-Montparnasse.
En novembre 2014, Antony Delon et Mireille Darc félicitent l'avocat Dominique Warluzel après la première de Fraticide, la pièce qu'il a écrite au théâtre de Poche-Montparnasse.

Samedi dernier, Dominique Warluzel, logé dans une suite de La Réserve, un palace genevois, tire en direction de son infirmière, à la suite, apparemment, d'une querelle financière. La balle se loge dans la porte. L'aide-soignante visée n'est pas blessée, mais l'ex-ténor du barreau est arrêté, soupçonné de tentative de meurtre. Gaucher, mais paralysé du bras gauche, il a ajusté de la main droite. « Ce n'est pas son style, ce n'est pas lui de faire une chose pareille. Je connais l'homme. Il voulait faire peur à cette femme, l'intimider, mais en aucun cas il ne cherchait à la tuer », déclare Alain Delon ? qui vit en Suisse ?dans La Tribune de Genève. Mais, paradoxalement, un peu plus loin dans l'interview, l'interprète du Guépard ajoute : « En ce moment, il est capable du pire. Je ne vois pas qui peut le raisonner un peu? »

En janvier 2013, Dominique Warluzel, avocat et homme de télévision, est victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) à Nassau, aux Bahamas, qui le laisse hémiplégique. Alors qu'il tente de remarcher, un an plus tard, la star du barreau genevois chute violemment sur la tête. Depuis, victime de douleurs à la colonne vertébrale « épouvantables », il se bourre de médicaments « à des doses ahurissantes ». En octobre dernier, dans le magazine L'Illustré de Lausanne, Dominique Warluzel reconnaissait : « Je suis plus violent et colérique que je ne l'étais avant. J'ai...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant