Start-up : les nouveaux espoirs de l'innovation française

le
0
L'école 42 de Xavier Niel ouvrait ses portes au RemixJobs Day : 50 start-up innovantes venues recruter des candidats.
L'école 42 de Xavier Niel ouvrait ses portes au RemixJobs Day : 50 start-up innovantes venues recruter des candidats.

Xavier Niel, créateur de Free, accueillait ce jeudi à l'école 42 une cinquantaine de start-up parmi les plus innovantes de la French tech à la recherche de talents pour grossir leurs rangs. L'événement, baptisé RemixJobs Day, était organisé par le site d'offres d'emploi français Remixjobs (spécialisé dans les métiers du Web). L'occasion de prendre le contre-pied de la crise en mettant en avant la France qui innove et de découvrir des entrepreneurs jeunes (la trentaine en moyenne) ultra-motivés et bien décidés à créer leur propre marché grâce à des projets ambitieux.

Bunkr, prêt à envoyer l'outil PowerPoint au placard

Parmi eux, Bunkr, basée à Rouen : une toute jeune société lancée en 2012, qui ambitionne de détrôner le célèbre outil de présentation PowerPoint. L'idée est de proposer un outil accessible en ligne, connecté à l'ensemble des plateformes de contenu, comme Twitter, Dropbox ou encore YouTube, afin de faciliter le partage des données disponibles sur la Toile. Voilà qui pourrait bien devenir la coqueluche des exposés dans les collèges, lycées, facultés et grandes écoles, avant de conquérir le marché des grandes entreprises, si friandes de présentations. La start-up a réalisé une collecte de fonds de 1 million d'euros le 14 mai dernier grâce à des business angels de prestige : Xavier Niel et Daniel Marhely (cofondateur de Deezer). Avec déjà 60 000 utilisateurs et 5 % de croissance par semaine, "c'est un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant