Sous-marins, Boko Haram et cyclisme : la drôle de semaine de Le Drian

le
0
Jean-Yves Le Drian, le ministre de la défense et président de la région Bretagne, s'est rendu sur le Tour de Bretagne dimanche.
Jean-Yves Le Drian, le ministre de la défense et président de la région Bretagne, s'est rendu sur le Tour de Bretagne dimanche.

« Vivement qu'on dorme un peu. » Voilà en filigrane ce que Jean-Yves Le Drian a glissé dans l'oreille d'un de ses collaborateurs lors de son voyage au Tchad vendredi. Entre la signature de l'énorme contrat australien en début de semaine, un voyage en Afrique dans le cadre de la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram, le ministre de la Défense aura passé une folle semaine. Et la Bretagne dans tout ça ?

LIRE : Comment la France est-elle parvenue à vendre 12 sous-marins à l'Australie ?

Lundi, dès 4 h 15, le ministre et son entourage se mettent à l'heure australienne. À Villers-Bretonneux, dans la Somme, Jean-Yves Le Drian commémore l'Anzac Day, ce jour de 1918 où Australiens et Néo-Zélandais repoussèrent les Allemands. En coulisse, les membres de l'équipe de Le Drian ont les yeux rivés sur leurs téléphones : les Australiens sélectionneront-ils le français DCNS pour la construction de 12 sous-marins ?

Une photo de famille à 34 milliards d'euros

L'information sera pourtant transmise bien plus tard dans la matinée. Après avoir eu au téléphone le Premier ministre australien Malcolm Turnbull qui lui confirme que leur choix se porte sur l'industriel français, François Hollande appelle à son tour Jean-Yves Le Drian et l'en informe. Un échange de trente minutes durant lequel le président de la République s'épanchera en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant