Sondage sur Marine Le Pen : les réactions politiques

le
0
Bruno Le Roux a évoqué un péril pour la République pour parler du Front national.
Bruno Le Roux a évoqué un péril pour la République pour parler du Front national.

Le parti d'extrême droite de Marine Le Pen pourrait bien avoir tiré profit des attentats de Paris. Selon un sondage CSA pour RTL, Marine Le Pen, présidente du FN, arriverait en tête du premier tour de la présidentielle de 2017, mais serait battue au second tour, quelle que soit la configuration des principaux candidats présents face à elle. Selon un autre sondage Ifop pour Marianne, la présidente du FN, avec 29 à 31 %, sortirait nettement en tête au premier tour. Les principales réactions politiques.Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement

"Je mesure très bien sur le terrain le fait que le Front national est extrêmement élevé aujourd'hui. Que ce qui s'est passé (les attentats à Paris, NDLR), au-delà de l'unité, de la force de la mobilisation des Français, laisse aussi un espace pour tous ceux qui veulent contester à la fois la diversité de la France, cette capacité qu'elle a à porter une part de l'universel", a déclaré Stéphane Le Foll sur France Culture. "Il faut être plus que jamais avec les valeurs de la République et le sens de la responsabilité à la hauteur du défi qui nous est posé", a insisté le porte-parole du gouvernement, qui préfère cependant éviter de "commenter" les sondages.

Marine Le Pen, présidente du Front national

"Cela démontre la déconnexion totale qui existe maintenant dans notre pays entre le monde politico-médiatique et la vraie vie. Le monde politico-médiatique a voulu se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant