SNCF : l'employé payé à ne rien faire attend toujours son poste

le
4
Charles Simon, placardisé depuis douze ans par son employeur la SNCF, attend toujours une nouvelle affectation (photo d'illustration).
Charles Simon, placardisé depuis douze ans par son employeur la SNCF, attend toujours une nouvelle affectation (photo d'illustration).

L'histoire a fait le tour de la planète, jusqu'en Inde. Charles Simon, un ingénieur formé à l'école des Mines et passé par l'Essec, touche 5 496,69 euros brut par mois depuis douze ans sans avoir à travailler. Ce cadre supérieur de la SNCF a été placardisé pour avoir découvert « une fraude de 20 millions d'euros au préjudice de son employeur », explique-t-il. Jusqu'à la révélation de cet épineux dossier par Le Point.fr, la SNCF ne semblait pas pressée de lui trouver une nouvelle affectation. Charles Simon profitait donc des avantages liés à sa fonction pour sillonner la France et rendre visite à des amis. Il a aussi usé de son temps libre pour créer des associations et conseiller des proches sur « des dossiers de licenciements », plaisante-t-il.

Charles Simon « sera affecté à un nouveau poste à partir du 1er septembre », a annoncé la SNCF dans un communiqué rendu public peu après la publication de l'article. Problème, contacté par Le Point.fr, l'ingénieur assure n'avoir reçu ni coup de fil ni lettre l'avertissant de ce nouveau poste. « Je suis tombé de haut en découvrant la réaction de la SNCF », dit-il. L'ex-militant maoïste, passé à l'adolescence par la case prison pour « avoir fait sauter un bus de police », ne compte pas se laisser faire. Pour autant, il ne refusera pas cette proposition, qu'il qualifie « de mutation disciplinaire », pour ne pas se retrouver en « situation irrégulière ». Ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9591134 le mardi 18 aout 2015 à 14:58

    il est doué le journaliste, cette histoire a fait le tour de la planète jusqu'en Inde. Il faudra qu'il consulte une mappemonde...

  • dotcom1 le mardi 18 aout 2015 à 11:20

    On recrute au gouvernement pour remplacer Rebsamen, mais c'est aussi être payé pour ne rien faire.

  • M8252219 le mardi 18 aout 2015 à 08:11

    Ou sont les responsables de ce détournement de 20 millions d'euros (une bagatelle) la SnCf étant monopole d'état .Ça rappelle terriblement le système co:m,muniste dont les descendants la C/g\T ont été élevé au lait de la mag/ouille.

  • M8252219 le mardi 18 aout 2015 à 08:04

    Sang/suré.