SNCF, après les déraillements, les passages à niveau en panne !

le
0
318 TER X73500 circulent en France : de nouveaux trains fantômes ?
318 TER X73500 circulent en France : de nouveaux trains fantômes ?

Deux décisions de justice la semaine dernière viennent de mettre en cause une défaillance technique qui touche certaines rames de la SNCF. Les autorails X73500, ceux qui assurent le service TER sur les lignes secondaires, parfois, ne répondent plus aux sollicitations électriques qui permettent aux postes de contrôle de suivre leurs progressions, mais aussi aux passages à niveau de se fermer avant le croisement du train avec la route. Ce phénomène, c'est le déshuntage : le contact électrique entre les deux rails n'est plus assuré par les roues et les bogies de la rame.

La justice pénale vient de se prononcer le 18 octobre sur un drame survenu en 2006 à un passage à niveau entre Brest et Morlaix. Traversant la voie ferrée alors que les barrières étaient ouvertes, une mère de famille de 42 ans avait trouvé la mort dans la collision de sa voiture avec un TER. Au terme de dix ans d'expertises et de contre-expertises où l'accident avait été présenté comme un suicide, le tribunal correctionnel de Brest, excluant le passage des barrières en chicane par l'automobiliste, a condamné la SNCF à une amende de 200 000 euros, ainsi qu'à 125 000 euros de dommages et intérêts pour homicide involontaire. C'est beaucoup plus que l'amende comprise entre 70 000 et 100 000 euros, requise par le procureur contre la société nationale, ici personne morale. La SNCF n'a pas indiqué si elle allait faire appel. Le tribunal a démontré que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant