Slogans sexistes : le tollé des liquides vaisselle du BHV

le , mis à jour le
2
Le magasin BHV, situé dans le 4e arrondissement de Paris.
Le magasin BHV, situé dans le 4e arrondissement de Paris.

Si l'enseigne espérait créer le buzz, c'est réussi. Depuis dimanche, des photos des produits vaisselle Dishes Goods - vendus par le BHV - sont partagées en masse sur les réseaux sociaux. Mais le retentissement médiatique n'est sûrement pas celui escompté par le magasin. En effet, ce buzz sonne davantage comme un bad buzz. « Tranquilou, le BHV propose du liquide vaisselle avec des indications bien salaces et bien destinées aux femmes », s'est indignée une internaute dimanche soir, lançant la polémique sur Twitter.

En illustration de son message, les liquides vaisselle sur lesquels on constate des slogans quelque peu douteux : « Il faut pomper pour que ça gicle », « Ne pas avaler ? Zut, pour une fois que j'étais d'accord » ou encore « C'est connu, le plaisir vient en astiquant. » Des messages pensés par l'illustratrice Marie Colin. « Qualité, audace, séduction et humour sont les mots-clés pour booster, divertir et surprendre notre vie de tous les jours. Pourquoi ne pas commencer par nos produits ménagers ? » vantait le BHV sur son site internet, avant de supprimer la page.

« Un humour » qui n'est pas du goût de nombreux internautes qui dénoncent des propos salaces et dégradants pour les femmes. Même la secrétaire d'État à la Famille, Laurence Rossignol, a fait part de son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 il y a 12 mois

    Dans ce pays tout fout le camp: liberté d'expression, second degré etc. Je rappelle au passage que les slogans sont commis par une femme!!!

  • bordo il y a 12 mois

    Ces soi-disant messages publicitaires sont pathétiques et crado.