Six gardes à vue après les attentats, la Seat noire retrouvée

le , mis à jour à 09:53
0
SIX PERSONNES EN GARDE À VUE DANS L'ENQUÊTE SUR LES ATTENTATS DE PARIS
SIX PERSONNES EN GARDE À VUE DANS L'ENQUÊTE SUR LES ATTENTATS DE PARIS

PARIS (Reuters) - L'enquête sur les attentats de vendredi soir à Paris se poursuit dimanche avec la mise en garde à vue de six personnes de l'entourage d'un kamikaze identifié sur le site du Bataclan et la récupération par la police d'une voiture utilisée par l'un des commandos.

Le père, un frère et quatre personnes de l'entourage d'Ismaël Omar Mostefaï, un des assaillants présumés du Bataclan, ont été placés en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire et policière.

Lors d'une conférence de presse samedi soir, le procureur de Paris François Molins avait précisé qu'une personne, connue de la justice pour des délits de droit commun mais jamais incarcérée, avait été formellement identifiée.

Il a fait l'objet d'une fiche "S" en 2010 pour radicalisation mais n'a jamais été impliqué dans des filières djihadistes, avait précisé le procureur de Paris.

De source proche de l'enquête, on confirme par ailleurs l'information d'Europe 1 selon laquelle la voiture de marque Seat utilisée par l'un des commandos a été retrouvée à Montreuil.

"Les témoignages ou l'exploitation vidéo permettent de cibler une Seat noire et une Polo immatriculée en Belgique louée par un individu de nationalité française résidant en Belgique", avait déclaré François Molins.

Le parquet fédéral belge a annoncé samedi avoir ouvert une enquête antiterroriste à la suite des attentats et la police belge a procédé à trois arrestations dans un quartier de Bruxelles.

(Nicolas Bertin, avec Julien Ponthus, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant