"Si possible, pas juif" : l'offre d'emploi qui fait scandale

le
3
Une graphiste à la recherche d'un emploi a découvert l'offre de NSL Studio, et l'a relayée sur Twitter.
Une graphiste à la recherche d'un emploi a découvert l'offre de NSL Studio, et l'a relayée sur Twitter.

L'affaire est très gênante et la défense, très maladroite. Insuffisante, en tout cas, pour calmer l'indignation générale. Une société parisienne de graphisme, NSL Studio, a publié lundi une offre d'emploi où elle précise, dans le détail du "profil recherché", qu'elle souhaite recruter une personne "rigoureuse", "motivée", "ayant le sens du travail en équipe" et... "si possible pas juive". Une jeune femme à la recherche d'un emploi est tombée, sidérée, sur l'offre et l'a diffusée dans l'après-midi sur Twitter pour en dénoncer le contenu, avant que Les Inrocks ne relaie l'information.

Contactée par l'hebdomadaire, NSL Studio a commencé par assumer cette publication. "On a mis ça par rapport aux horaires, on est un studio qui ne compte pas ses heures et qui travaille parfois dans des moments de rush. Donc, on voulait quelqu'un qui ne tienne pas compte de ses soucis culturels ou religieux", a expliqué la société aux Inrocks - tout en assurant que l'annonce n'était "pas du tout discriminatoire".

Quelques instants plus tard, le site Graphic-Jobs, sur lequel l'offre avait été publiée, la retire et présente sur Twitter ses excuses aux utilisateurs en la qualifiant de "scandaleuse" :

Toutes nos excuses, malgré la modération cette annonce scandaleuse a été publiée. Elle vient d'être supprimée.- Graphic-jobs.com (@graphic_jobs_) 2 Février 2015

Sur le réseau social, la société, elle, change de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le mardi 3 fév 2015 à 10:46

    Ca sent la petite vengeance personnelle au sein de NSL Studio : promotion refusée, jalousie...

  • 2445joye le mardi 3 fév 2015 à 10:42

    C'était pas malin de rédiger l'annonce de cette façon-là . Maintenant, si on regardait la composition ethnique des employés d'entreprises détenues par des Juifs, mon petit doigt me dit qu'on y verrait des biais du même acabit, mais dans l'auttre sens.

  • birmon le mardi 3 fév 2015 à 10:29

    Annonce maladroite et incomplète . Les musulmans peuvent poser les mêmes désagréments que les israélites. De plus juif n'est pas une religion mais plutôt une origine ethnique sans rapport avec les horaires de travail.