Sexter, c'est tromper ?

le
0
Selon l'étude réalisée par eDarling auprès de 1 069 célibataires, 45 % des hommes jugent qu'envoyer des messages coquins à une autre femme que la sienne n'est pas une infidélité.
Selon l'étude réalisée par eDarling auprès de 1 069 célibataires, 45 % des hommes jugent qu'envoyer des messages coquins à une autre femme que la sienne n'est pas une infidélité.

Avez-vous déjà sexté ? Si vous êtes un homme et que vous étiez en couple à ce moment-là, il est fort probable que votre conjointe vous ait fait passer un sale quart d'heure... En effet, selon l'étude réalisée par eDarling auprès de 1 069 célibataires, la grande majorité des femmes interrogées (60 %) estiment "qu'envoyer des photos nues ou rédiger des messages osés à une personne autre que son partenaire est une forme d'infidélité". Au contraire, près de la majorité des hommes (45 %) considèrent que cela n'a rien à voir.

L'étude ne se penche pas uniquement sur le sexto en lui-même mais sur le rapport aux nouvelles technologies en matière de vie amoureuse. Ainsi, on apprend que les femmes interrogées sont bien plus portées sur les textos que leurs homologues. Plus de deux femmes sur trois (68 %) préfèrent envoyer un message à leur nouveau partenaire plutôt que de l'appeler ou de recevoir ses appels tandis que les hommes restent bien plus "rétrogrades", préférant pour la plupart (51 %) le bon vieux coup de fil.

Du coup, cette préférence pour les textos au début et pendant la relation se répercute logiquement sur les ruptures. Et à ce petit jeu, ce sont une nouvelle fois les femmes qui sont "en avance". Plus d'une femme sur quatre (26 %) concède avoir déjà rompu par texto (18 % pour les hommes) et le contraste est encore plus frappant chez les 18-29 ans : 48 % des femmes ayant déjà mis un terme à une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant