Service militaire : qu'en pensent les lycéens ?

le
4
Service militaire : qu'en pensent les lycéens ?
Service militaire : qu'en pensent les lycéens ?

Selon un récent sondage, 56 % des Français seraient favorables au retour de la conscription en France. Bien qu'aboli en 1996 par le président Jacques Chirac, les Français semblent reconnaître volontiers l'utilité civique d'un service militaire, au cours duquel l'armée se chargeait d'inculquer les valeurs de la République. Une mission attribuée depuis si longtemps aux forces armées que Valéry Giscard d'Estaing déclarait déjà en 1975 : "Le service permet aux jeunes Français de toute condition de se connaître et de se rencontrer." Cette dimension de partage et de communion autour du sentiment patriotique et républicain paraît aujourd'hui manquer à la France. Et c'est aussi l'avis de certains des lycéens à qui nous avons demandé ce qu'ils pensaient d'un probable retour du service militaire. Pour l'un d'eux, cela permettrait d'apprendre "ce qu'est la République, la Nation ou la patrie" et de "passer un an avec des gens très différents". À noter que certaines lycéennes ne voyaient pas d'inconvénient à ce qu'on donne aux femmes la possibilité de faire leur service militaire.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le vendredi 23 jan 2015 à 14:56

    " l'armée se chargeait d'inculquer les valeurs de la République." N'importe quoi: ça n'est pas le rôle de l'"armée et ne l'a jamais été ! perso j'ai perdu mon temps pendant 16 mois, rien appris si ce n'ai le maniement basique des armes. Le seul point positif c'est de rencontrer des gens de milieux sociaux différents, d'apprendre à vivre ensemble...

  • M9859476 le vendredi 23 jan 2015 à 11:38

    Encore une fois, la France rentre dans l'Histoire à reculons !

  • frk987 le vendredi 23 jan 2015 à 11:14

    Pas compris contava4 , ça leur donnera au contraire les bases de l'entraînement militaire pour être plus efficace dans la guerre "sainte", autant de jeunes à former en moins dans les pays arabes. Vous savez quand vous ne croyez pas dans une cause ou un idéal....on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif.

  • frk987 le vendredi 23 jan 2015 à 11:07

    Quand les jeunes comprendront qu'ils auront perdu une année de salaire, une année de cotisation retraite "validée mais NON cotisée "...tout ça pour aller faire le boy scout...c'est lamentable et qui va payer leur nourriture, logement, habillement : le contribuable. Car j'imagine que l'on enverra plus jamais le contingent en première ligne comme lors de la guerre d'Algérie. Militaire c'est une profession, pas de l'encadrement de paumés !!!!