Séisme au Népal : Google et Facebook lancent des outils pour aider les recherches

le , mis à jour le
0
Plus de 500 Français sont encore portés disparus au Népal.
Plus de 500 Français sont encore portés disparus au Népal.

Alors qu'un violent séisme a tué plus de 5 000 personnes au Népal, Google et Facebook ont déployé des outils pour retrouver des rescapés. Plus de 500 Français comptent parmi les personnes disparues.

Pour aider les familles, Google a ainsi lancé son Person Finder, un outil gratuit de crowdsourcing qui avait déjà servi pour le séisme à Haïti en 2010. Le service rassemble les données concernant les personnes disparues et retrouvées. Ces informations proviennent des services de secours ou des internautes. "Une fois le nom de la personne entré sur ce portail, une liste apparaît, accompagnée d'une photo, d'une adresse et du statut de la personne", rapporte le site d'Europe 1. Les proches peuvent également donner des informations sur une personne retrouvée. Et, pour ceux qui n'auraient pas accès à Internet, les recherches peuvent également se faire par SMS. Mardi, l'outil de Google affichait déjà les fiches de 6 900 personnes concernées par le séisme, selon Europe 1.

"Est-ce que vous allez bien ?"

L'application Contrôle d'absence de danger de Facebook a, quant à elle, été lancée samedi. Elle permet d'indiquer à ses proches lorsqu'on est en sécurité. Une notification est ainsi envoyée sur le téléphone des personnes proches du tremblement de terre afin qu'elles rassurent leurs familles et amis sur leur situation. Les personnes localisées près de la zone sismique reçoivent alors des messages du type : "Est-ce que vous allez bien ? Il semble...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant