Seine-Saint-Denis : portrait d'un département "sensible"

le
0
À la préfecture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, des personnes attendent pour être reçues au services des étrangers. L'Insee recense dans le département 410 821 immigrés (sur un ensemble de 1,188 million d'habitants de plus de 15 ans).
À la préfecture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, des personnes attendent pour être reçues au services des étrangers. L'Insee recense dans le département 410 821 immigrés (sur un ensemble de 1,188 million d'habitants de plus de 15 ans).

Pour avoir affirmé maladroitement, au micro de France Inter le 29 août, qu'il « y a à Saint-Denis [...] 135 nationalités, mais il y en a une qui a quasiment disparu », Jean-Pierre Chevènement s'est immédiatement attiré les foudres des élus de ce département. Le président du conseil général, Stéphane Troussel, a ainsi demandé officiellement à François Hollande et Bernard Cazeneuve « de renoncer à sa nomination » à la tête de la Fondation pour l'islam de France. « Après son appel à la discrétion auprès des musulmans, [M. Chevènement, NDLR] a multiplié [...] les confusions et dérapages. Un esprit aussi confus pour tout mélanger sur des notions aussi importantes que la nationalité et la citoyenneté française ne peut pas être nommé à ce poste », a ajouté l'élu socialiste.

Le député (PS) de Seine-Saint-Denis, Mathieu Hanotin, s'est lui aussi déclaré hostile à la nomination de l'ancien ministre de l'Intérieur à ce poste. Il a lancé une pétition sur le site Change.org, qui a rassemblé un peu plus de 2 000 signataires en deux jours. Le texte de cette pétition demande au président de la République de renoncer à la nomination de l'ancien sénateur de Belfort à la présidence de la Fondation pour l'islam de France au motif que « la ligne rouge a été franchie lorsque (le Che) a alimenté la théorie du grand remplacement [...] Au-delà du caractère évidemment mensonger de cette affirmation,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant