Sécurité - David Lisnard : "L'État nous traite avec dédain"

le
1
David Lisnard, maire de Cannes, ne mâche pas ses mots contre la politique sécuritaire du  gouvernement
David Lisnard, maire de Cannes, ne mâche pas ses mots contre la politique sécuritaire du  gouvernement

Maire (LR) de Cannes, David Lisnard est à la tête d'une ville exposée, parce qu'elle est connue mondialement, attire des touristes de toute la planète et dispose de nombreuses plages et palaces. Douze mille individus y ont été identifiés comme radicalisés ? dont 2 000 à 2 500 qui sont considérés comme particulièrement dangereux. Avec 247 policiers municipaux et une caméra pour 142 habitants, Cannes fait partie des villes les plus sécurisées de France.

En janvier dernier, David Lisnard a rendu publics les résultats d'un audit pour la prévention des risques terroristes ? dans le cadre de la politique globale de prévention des risques majeurs. Il avait commandé ce rapport à quatre experts internationaux, dont le général Nuriel, ancien directeur du contre-terrorisme israélien dans les années 2000 ? un choix qui avait été critiqué à l'époque. Cet audit a débouché sur un plan ? dont les détails sont, on peut le comprendre, tenus secrets ? pour assurer la protection du Palais des festivals, des hôpitaux, des écoles, des cyberespaces, mais aussi du littoral (afin de se prémunir contre un éventuel assaut de la mer). David Lisnard a livré ce rapport à la fin de l'hiver à la préfecture, mais il a obtenu peu de réponses pour l'instant. Jusqu'à présent, l'édile ne souhaitait pas entrer dans la polémique sur la sécurité. Il sort maintenant de sa réserve pour Le Point.fr.

Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbentat1 il y a 10 mois

    il ne peut pas y avoir 12 000 radicalisés dans la seule ville de Cannes !! Le Point dit n'importe quoi