Scandale à la boutique de l'Assemblée nationale !

le
2
Scandale à la boutique de l'Assemblée nationale !
Scandale à la boutique de l'Assemblée nationale !

Voilà un objet d'ores et déjà collector. La boutique en ligne de l'Assemblée nationale a mis en vente un tablier de ménagère pour rendre un humoristique hommage à une des pionnières françaises du féminisme et figure intellectuelle de la fin du XVIIIe siècle, Olympe de Gouges. À l'effigie de la suffragette, et pour la modique somme de 24 euros, l'équipement arborait une affiche de la fameuse Déclaration des droits de la femme qui fit passer la révolutionnaire à la postérité.Le buste d'Olympe de GougesRemarqué par le magazine féminin et féministe Causette samedi - celui-ci ayant tweeté son indignation -, l'objet de la discorde a le jour même été retiré de la boutique en ligne face au déchaînement des citoyens sur le Web. Les intéressés n'ayant pas souhaité justifier leur démarche, nous n'en saurons pas plus. À part qu'habituellement la boutique, qui dispose également d'un magasin physique au coin de l'hémicycle, s'en tient plutôt à son rôle en proposant de sages godilles politiques. Et que l'Assemblée nationale voue, à sa décharge, un très sérieux culte à la "panthéonisable" guillotinée en 1793, puisque le Palais-Bourbon vient, à l'approche des 70 ans du droit de vote des femmes (en octobre prochain), de publier un appel à candidatures pour ériger un buste à l'effigie d'Olympe de Gouges. Ce dernier sera placé au coeur même de l'Assemblée, dans la mythique salle des Quatre-Colonnes.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • adnstep le dimanche 1 mar 2015 à 20:01

    Les femmes n'ont plus le droit de porter un tablier pour faire la bouffe ? C'est un tabou religieux ou politique ?

  • nayara10 le mercredi 25 fév 2015 à 19:48

    Il n'y a pas un Tablier avec les droits du K--ul...???....