Sarkozy, un meeting porte de Versailles et un autre dans les Hauts-de-Seine

le
0
Nicolas Sarkozy (alors président) à la porte de Versailles, en 2012.
Nicolas Sarkozy (alors président) à la porte de Versailles, en 2012.

Le Cirque d'hiver ? "Trop cher." Le gymnase Japy ? "Trop petit." Frédéric Péchenard, en directeur de campagne rigoureux, a dit non au moins trois fois avant de trouver la salle parisienne qui abritera le meeting du 7 novembre prochain, révélé par Le JDD. La dernière proposition, retenue jusqu'à vendredi, était la halle Carpentier. "Mais après étude des coûts, le parc des expositions s'est révélé la salle la moins onéreuse", explique un lieutenant sarkozyste. Les militants UMP parisiens et banlieusards ont donc rendez-vous porte de Versailles, au pavillon 8 précisément, le 7 novembre prochain. Et pour alimenter la légende dorée de la campagne low cost, en Sarkozie, on raconte même que "le Président", comme l'appellent ses fidèles, aurait esquissé une moue boudeuse quand son ami "Frédéric" lui a annoncé le lieu retenu. En vain. "Elle est pas belle, ta salle", aurait lancé Nicolas Sarkozy. "Elle est pas belle, mais elle est pas chère", aurait, pour sa part, rétorqué Péchenard. Pas chère ? Peut-être, mais surtout immense et parfaite donc pour donner l'impression d'une démonstration de force comme les aime Sarkozy. "Nous attendons 5 000 personnes", nous glisse, modeste, un sarkozyste. Et pour "désengorger" la salle, dixit notre interlocuteur, un meeting dans les Hauts-de-Seine devrait être organisé en fin de campagne.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant