Sarkozy manie l'ambiguïté sur l'interdiction du voile

le
7
INTERDIRE LE VOILE OU LE BURKINI, SARKOZY RESTE AMBIGÜE
INTERDIRE LE VOILE OU LE BURKINI, SARKOZY RESTE AMBIGÜE

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy, qui s'inquiète d'"une prise de contrôle de la société" française par un "islam politique", entretient l'ambiguïté sur sa volonté de bannir le voile religieux de l'espace public.

Ainsi a-t-il répété mercredi matin sur Radio Classique, comme sur Europe 1 le 26 septembre, que se conformer au "mode de vie" républicain impliquait "pas de voile, pas de burkini, pas d'horaires aménagés dans les piscines".

Le député (Les Républicains) Guillaume Larrivé, membre de l'équipe de campagne de l'ancien président, a rappelé mercredi travailler à une proposition de loi pour l'interdiction dans l'espace public du burkini, "emblème d'une idéologie contraire à la dignité des femmes", après avoir expliqué à Marianne prôner "une loi pour l'interdiction des emblèmes, insignes et uniformes manifestant ostensiblement l'adhésion à une idéologie revendiquant l'inégalité entre les femmes et les hommes".

Là encore, le flou domine.

L'entourage de Nicolas Sarkozy a déclaré mercredi à Reuters que les propos du candidat à la primaire de la droite visaient exclusivement le burkini.

A la question de savoir s'il "concoctait un projet concernant l'interdiction du voile", l'ancien président a pourtant répondu sur Radio Classique : "Exactement, oui." "On peut changer la Constitution", a-t-il ajouté.

"LA MÊME RÈGLE POUR TOUT LE MONDE"

"En France, je ne veux pas qu'il y ait des horaires pour les femmes à la piscine et des horaires pour les hommes, qu'il y ait des médecins pour les femmes et de médecins pour les hommes, qu'il y ait des femmes qui soient enfermées derrière le burkini tandis que les hommes sont en maillot de bain", a-t-il dit.

"Si nous devions l'accepter, dans dix ans, il n'y aura plus une jeune fille de la communauté maghrébine qui pourra être sans voile parce qu'à ce moment-là elle sera montrée du doigt. C'est la tyrannie des minorités, le communautarisme dont je ne veux à aucun prix", a-t-il expliqué.

Pour Nicolas Sarkozy, qui soutient les arrêtés municipaux anti-burkini et milite pour l'interdiction du voile à l'université, il y a en France "une tentative d'instrumentaliser l'islam pour une prise de contrôle de la société."

En conséquence, il souhaite "l'application de la même règle pour tout le monde : pas de voile, pas de burkini, pas d'horaires aménagés dans les piscines, l'égalité stricte des droits entre l'homme et la femme."

Il juge que Jean-Marc Sauvé, vice-président du Conseil d'Etat, juridiction qui a suspendu les arrêtés anti-burkini, "a tort" de déclarer au Figaro qu'"on ne peut affirmer que le port du burkini porte une atteinte à l'égalité hommes-femmes si radicale et manifeste qu'il doive être prohibé."

Le Front national projette dans son programme présidentiel d'élargir la loi de 2004 restreignant le port de signes religieux à l'école à l'ensemble de l'espace public. "Le voile, la grande croix, la kippa et d'autres", avait déclaré le vice-président du FN, Florian Philippot, en août dernier.

(Sophie Louet, édité par Yves CLarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 il y a 4 mois

    qui organise ses meeting ? shortmallion ?

  • M3121282 il y a 4 mois

    avec lui (entre autres, notre vrai problème, ne serait ce pas nos "politiques démagogues" ?

  • M7298780 il y a 4 mois

    Le territoire national, c'est aussi Mayotte qui grâce à monsieur Sarkozy est un département français de plus de 200 000 habitants (recensés...) où les femmes portent le voile (très colorés et "joyeux" la plupart du temps). Après avoir convaincu les mahorais que leurs aïeux étaient les gaulois, petit Nicolas va modifier la constitution pour les obliger à s'habiller à l'occidentale ? Ou bien la constitution sera à 2 vitesses ? Ce serait bien que notre petite girouette réfléchisse...

  • charleco il y a 4 mois

    Il faut d'abord se mettre d'accord sur le thème du "voile". Je vois un foulard, et non un voile. Il y a seulement une manière de le porter. Quand à la burka, c'est autre chose, c'est ce qui pose réellement un problème.

  • CHANOMAR il y a 4 mois

    allo la terre y a t il un politicien honnête en France

  • M1461628 il y a 4 mois

    Sarkozy veut même empêcher certains français d'aller à la primaire...........mais c'est grâce à eux (2€) que la trésorerie des Républicains pourra être renflouée suite à votre campagne de 2012 (23 milions de fausses factures).........Merci qui?

  • M1461628 il y a 4 mois

    Faire diversion sur l'islam, le voile, le burkini etc.....pendant ce temps il ne répond pas sur le fonds des affaires Bygmalion, Buisson, le financement libyen de sa campagne en 2007, les écoutes téléphoniques etc....Posture pathétique de fuite en avant derrière Marine....