Sarkozy, l'homme "bionic"

le
2
Nicolas Sarkozy fait un footing le 28 novembre 2012 à Paris.
Nicolas Sarkozy fait un footing le 28 novembre 2012 à Paris.

Nicolas Sarkozy ne raffole pas du contact physique, est obsédé par l'hygiène et tient à sa santé plus qu'à tout. C'est ce qu'on apprend dans un article, intitulé "Allô, Sarko, bobo", consacré à l'ancien chef de l'État dans Le Parisien magazine du 17 octobre. Mais l'ancien président a beau être hypocondriaque, "il n'aime pas les piqûres", confie l'un de ses proches, ni les hôpitaux. Pour autant, Nicolas Sarkozy, révèle l'hebdomadaire, déteste être "mal foutu". À tel point que l'ex-chef de l'État a gratifié sa santé d'un petit surnom personnel : "Bionic". L'ancien président pratique le footing avec frénésie, ne boit pas et ne fume que des cigares. Inutile de préciser que Nicolas Sarkozy est aussi très attentif à ce qu'il mange : "Je suis très gourmand, j'ai tendance à grossir, j'ai toujours fait attention : du sport, pas de dessert", confie-t-il. "Il faut être propre, élégant, impeccable"L'ex-chef de l'État évite aussi les plats en sauce, trop gras et trop riches. Et ne manque pas de critiquer vertement tout signe de laisser-aller chez autrui, rival politique en tête. Ses anciens ministres auraient ainsi eu droit, rapporte Le Parisien magazine, à de nombreuses remontrances dès qu'ils prenaient de l'embonpoint. À partir de là, on imagine aisément ce que l'ancien président peut dire de l'actuel locataire de l'Élysée... Invité par François Hollande aux obsèques de Nelson Mandela, en décembre 2013, Nicolas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6827458 le samedi 18 oct 2014 à 10:07

    je découvre qu il a du sang de BIGEARDBOY! il ne lui reste plus qu à faire comme BRUNO s entourer de chefs capables de mener A LA TÊTE dse sections le combat de la victoire et d oublier de se remplir les fouilles!

  • M8252219 le samedi 18 oct 2014 à 09:17

    Propre, élégant,impeccable, mais menteur,"Bygmallion je n'en ai entendu parler que longtemps après la campagne présidentielle de 2012": 20 MILLIONS D'EUROS DE SA CAMPAGNE ÉLECTORALE EN FAUSSES FACTURES, IL NE MANQUE PAS DE SOUFFLE,c'est vrai qu'il fait du footing.