Sarkozy : "Ce matin, comme tous les matins, je me suis réveillé tôt?"

le , mis à jour le
1
Nicolas Sarkozy voit dans la victoire de Donald Trump une preuve supplémentaire que les sondeurs et les élites se trompent.
Nicolas Sarkozy voit dans la victoire de Donald Trump une preuve supplémentaire que les sondeurs et les élites se trompent.

« C'est l'excitation de fin de campagne. » Voilà comment les collaborateurs de Nicolas Sarkozy justifient la mine réjouie de leur chef en vadrouille dans le Beaujolais puis dans la grande banlieue lyonnaise ce mercredi 9 novembre. Pourtant, à entendre l'ancien président évoquer d'une voix guillerette la victoire de Donald Trump dès sa sortie du train, difficile de ne pas croire que l'élection américaine résonne à ses oreilles comme une berceuse cajoleuse.

C'est une belle journée.

En meeting à Meyzieu, le numéro deux des sondages a d'abord écouté ses lieutenants s'enthousiasmer pour la victoire trumpiste. « Décidément, c'est une belle journée, a introduit Philippe Meunier, député du Rhône. J'ai été réveillé ce matin par une bonne nouvelle provenant des USA : les Américains déterminés face à tous les donneurs de leçons qui nous disent quoi penser et surtout pour qui voter. » Applaudissements garantis. Après lui, c'est le député Philippe Cochet qui a raillé les instituts de sondage devant une salle ravie. Seul Laurent Wauquiez, le président de la région, a fait l'impasse sur la nouvelle du jour, se contentant de clamer : « Face à Trump et à Poutine, nous aurons besoin d'un président qui a une voix forte. »

C'est curieux, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M140210 il y a 4 semaines

    Ok avec Wauqiez, mais pas le nain.