Sarkozy à Darmanin : "Tu as le temps de changer d'avis !"

le
0
Gérald Darmanin.
Gérald Darmanin.

"On va tous se détendre !" suggère, au bout du fil, le nouveau porte-parole de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin, qui cherche, la voix amusée, à minimiser sa curieuse sortie de mardi. Xavier Bertrand, dont il est un proche, "reste (s)on candidat à la primaire de 2016", a-t-il en effet lâché à l'Agence France-Presse, malgré son nouveau rôle auprès de l'ancien président. "Xavier Bertrand n'est pas candidat à la présidence de l'UMP et Nicolas Sarkozy n'est pas candidat à la primaire !" nous fait-il remarquer. Le jeune député-maire de Tourcoing estime donc qu'il n'y a pas d'incompatibilité à être le porte-parole de l'un pour l'échéance de novembre 2014 (la présidence de l'UMP) et le soutien de l'autre pour celle de l'automne 2016 (la primaire en vue de 2017). "C'est la preuve qu'il n'est pas clanique" Le benjamin de l'Assemblée nationale, 31 ans, nous assure par ailleurs avoir discuté à plusieurs reprises avec Nicolas Sarkozy de sa proximité avec Xavier Bertrand, qui ne cache pas ses ambitions présidentielles. Avant de décider d'être candidat à la présidence de l'UMP, Nicolas Sarkozy "l'engueulait" encore - dixit Darmanin. Mais désormais, probablement détendu par sa déclaration de candidature, il lui laisse une "liberté totale" dans ses propos. "C'est la preuve qu'il n'est pas clanique", souligne Gérald Darmanin, avant de confier : "Sarkozy m'a dit qu'il n'y avait aucun problème et il a ajouté en riant : Tu as le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant