Saccages à Moirans : les réactions politiques

le
3
Florian Philippot a critiqué l'inaction des forces de police à Moirans.
Florian Philippot a critiqué l'inaction des forces de police à Moirans.

Florian Philippot, numéro deux du Front national, a jugé mercredi « désastreux » le signal lancé par les violences de gens du voyage la veille à Moirans (Isère), estimant que « nous avons furieusement besoin d'autorité républicaine et d'ordre dans notre pays ». « Il y a eu zéro interpellation hier - c'est ce qu'a dit le préfet -, ce qui est absolument scandaleux », a déclaré Florian Philippot sur RTL. » « Moi, j'ai l'impression qu'en France, en réalité, tout le monde a le droit de faire sa loi, les voyous, les islamistes, des gens du voyage qui ne sont pas contents, sauf la République. La seule qui n'a plus le droit de faire sa loi, c'est la République. Je trouve ça absolument désastreux, le signal qui est lancé, parce que les honnêtes Français, ceux qui vont dépasser de 10 km/h la vitesse autorisée, qui vont avoir une semaine de retard pour payer leur taxe d'habitation, ou qui vont avoir 7 euros de découvert bancaire, eux, on ne va pas les louper », a-t-il développé.

« Le signal de différence de traitement qui est lancé, il est dramatique, mais il est le fruit d'un laxisme d'État qui s'est développé année après année », a-t-il estimé. « Tout cela est indigne, mais ça démontre le délitement de l'État et de l'autorité publique dans notre pays », a encore dit le numéro deux du FN, pour qui « nous avons...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.