Rugby : ces troisièmes mi-temps qui ont mal fini

le
1
Julien Pierre a été sérieusement blessé dimanche soir à Millau.
Julien Pierre a été sérieusement blessé dimanche soir à Millau.

Si la violence de l'agression des joueurs de l'ASM, dimanche à Millau, à coups de sabre et de machette, est exceptionnelle, le fait, lui, a tendance à se banaliser : l'actualité rugbystique de ces dernières années regorge d'épisodes de retour de soirée ou d'après-matchs qui, à cause ou non des joueurs, ont mal tourné. En mars 2013, l'international australien Digby Ioane est suspendu après une agression présumée sur un homme dans un bar. En juin, il se retrouve même sous le coup d'un mandat d'arrêt pour non-présentation à l'audience au tribunal.En juin de la même année, c'est le Gallois Craigh Mitchell qui est condamné à six mois de prison avec sursis après avoir blessé un homme à la jambe lors d'une rixe dans un pub australien à la suite d'un match entre les Lions britanniques et l'Australie.Le mois suivant, tandis que le Perpignanais Florian Cazenave se blesse "bêtement", selon ses propres termes, et perd l'usage de son oeil gauche, le Castrais Brice Dulin est violemment agressé, par derrière et sans raison évidente, aux fêtes de Mont-de-Marsan. Secouru par des passants qui mettent ses agresseurs en fuite, il s'en sort avec une fracture de la mâchoire. Même sauvagerie contre le Sud-Africain Jonathan Adendorff. Il est assommé, dépouillé et poignardé à quatre reprises à la sortie d'une boîte de nuit. Le poumon perforé, il s'en tire malgré tout et retrouve les terrains après plusieurs semaines d'indisponibilité.Déchaînement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le lundi 21 juil 2014 à 19:42

    mal fini à cause de parasites que l'on accepte sur notre sol