Royaume-Uni : 10 ans, et soupçonné de radicalisation pour une simple faute

le
0
L'enfant a confondu a terraced house et a terrorist house. Une confusion aux conséquences funestes.
L'enfant a confondu a terraced house et a terrorist house. Une confusion aux conséquences funestes.

L'histoire, rapportée par Le Parisien, se passe au Royaume-Uni. Un enfant de 10 ans a été interrogé par la police et l'ordinateur familial a été examiné à cause... d'une simple erreur en classe. L'enfant est musulman. Il a confondu « a terraced house », une « maison mitoyenne » en anglais, et « a terrorist house ». Drôle de confusion sans doute, mais peut-être ce petit garçon est-il trop exposé aux chaînes d'info en continu !

Quoi qu'il en soit, selon une loi antiterroriste, les enseignants britanniques sont tenus ? comme les enseignants français ? de signaler les signes d'une éventuelle radicalisation de leurs élèves. Et Miqdaad Versi, secrétaire général adjoint du Conseil des musulmans du Royaume-Uni (MCB), se dit « très inquiet » devant les cas de bavures qui lui sont rapportés.

Traumatisé

Le Parisien rappelle qu'à Londres, un collégien de 14 ans avait lui aussi été longuement cuisiné par les enquêteurs pour avoir utilisé le terme « éco-terrorisme » dans un cours de français. Un cours qui portait sur l'usage de la violence pour défendre la cause écologiste.

Sur la BBC, la cousine de l'écolier s'insurge : « J'ai d'abord cru à une blague, a-t-elle déclaré. Si l'enseignant avait une inquiétude à se faire, c'est au sujet de son orthographe. » Les parents, eux, affirment que leur fils est traumatisé, et qu'il n'ose plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant