Royal contraint Fabius de voler avec une compagnie low cost

le
5
Ségolène Royal et Laurent Fabius à la conférence de l'ONU de Lima, le 9 décembre 2014.
Ségolène Royal et Laurent Fabius à la conférence de l'ONU de Lima, le 9 décembre 2014.

L'avion présidentiel pour certains, du low cost pour d'autres. Dans un article évoquant les tensions entre Ségolène Royal et Laurent Fabius pour piloter la conférence internationale sur le climat, Libération raconte une anecdote qui ne manque pas de piquant. La ministre de l'Environnement, qui, d'après le quotidien, "tente de récupérer le siège de Fabius" pour la COP 21, décide ainsi "au dernier moment" de se rendre avec son cabinet à un sommet sur le climat organisé par Lima, auquel participe également le ministre des Affaires étrangères. Problème : tous les vols commerciaux sont remplis.

"Un coup de fil plus tard, l'Élysée lui lâche alors l'avion présidentiel", raconte Libération, qui précise que Laurent Fabius, qui avait réservé ses billets au préalable, est invité à voler avec Ségolène Royal. Les numéros deux et trois du gouvernement ainsi que "la délégation d'élus, de parlementaires et d'ONG" s'envolent donc au sommet de Lima dans l'avion présidentiel.

L'ambassadeur de France "atterré"

Mais, au retour, les choses se compliquent. Alors que les discussions se prolongent au sommet, notamment sur la contribution financière de chaque pays dans le cadre de l'effort commun, certains élus ne peuvent se permettre de rester à Lima en raison de "rendez-vous incontournables" et reviennent donc en France avec Ségolène Royal dans l'avion présidentiel. "Fabius se voit contraint de rentrer, deux jours plus tard, par une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 7 mai 2015 à 08:49

    Et alors , c'est dégradant de voler sur des avions non financés par la gabegie de AirSarko?????

  • fquiroga le jeudi 7 mai 2015 à 08:47

    Cet article est une bande annonce pour vous attirer et payer.....

  • uran le lundi 4 mai 2015 à 12:47

    Elle n'avait rien à faire la bas à part se faire voir devant les caméras. La preuve elle est revenue alors que les choses sérieuses s’éternisaient ... peut-être d'ailleurs à cause de sa présence.Il y a quand même quelque chose de malsain, un mélange des genres dans ce gouvernement.

  • cavalair le vendredi 1 mai 2015 à 12:49

    Les journalistes ne disent pas si nos Ministre de ''goche''ont apprecies le caviar de l'avion presidentiel. C'est la seule information que les sans dents voudraient connaitre

  • jbellet le dimanche 26 avr 2015 à 14:44

    les journalistes sont suffisament bete pour reprendre ces non information!!