Roger Karoutchi, un coming out difficile

le
1
Roger Karoutchi, photo d'illustration.
Roger Karoutchi, photo d'illustration.

Interviewé par France Info, Roger Karoutchi, sénateur Les Républicains, revient sur l'accueil de son "coming out" au sein de la sphère publique et politique. En janvier 2009, il était en effet le premier responsable politique de droite à rendre publique son homosexualité, dans une interview à l'AFP. Son homosexualité sera également évoquée dans son livre Mes quatre vérités, une décision qui "n'est pas dans son tempérament", car il déteste "le côté communautariste", mais face aux propos tenus sur lui dans les médias notamment, il a préféré faire son coming out plutôt qu'un outing et que quelqu'un révèle sa préférence sexuelle à sa place. Son coming out était également un moyen de faire taire "les commentaires injurieux et orduriers" qui circulaient alors sur son compte, notamment sur des sites hostiles.

Un coming out néfaste pour sa carrière

Contrairement aux accusations de Libération qui lui reprochait d'avoir fait son coming out pour servir sa carrière politique, en pleine campagne pour la primaire UMP des régionales en Ile-de-France, il estime que ces révélations l'ont plutôt desservi. "Dans un parti de droite, en plus il y a six-sept ans, ce n'est pas évident de dire des choses comme ça. Peut-être qu'à gauche, c'était plus facile ou plus fréquent. Pas à droite", regrette l'ancien ministre. Une situation compliquée qui explique que Roger Karoutchi ait été marié avec une femme dans les années...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le mercredi 26 aout 2015 à 22:33

    on s'en f...