Rocambolesque évasion du chef de cartel mexicain "El Chapo"

le
0
Le prisonnier s'est échappé en empruntant un tunnel de 1 500 mètres, ventilé et éclairé, débouchant dans un immeuble en construction.
Le prisonnier s'est échappé en empruntant un tunnel de 1 500 mètres, ventilé et éclairé, débouchant dans un immeuble en construction.

Le baron de la drogue Joaquin Guzman, surnommé "El Chapo", une allusion à sa petite taille, s'est fait la belle le 11 juillet de la prison de haute sécurité d'Altiplano, près de Mexico. Pour s'évader, le prisonnier a construit un tunnel de 1 500 mètres de long creusé sous la douche de la cellule.... tunnel équipé d'un système de ventilation, aboutissant dans une demeure rudimentaire, située au beau milieu des champs.

Depuis, c'est une gigantesque chasse à l'homme qui a été lancée. Des centaines de policiers sont sur le terrain et les interrogatoires de plus de trente gardiens sont en cours, la police soupçonnant l'existence de complicités au sein même de la prison d'Altiplano où Guzman purgeait sa peine.

Un habitué des évasions

Le narcotrafiquant avait été mis sous les verrous en février 2014 après 13 ans de traque. "El Chapo" s'était déjà évadé de façon spectaculaire, en 2001, en se cachant dans un panier à linge sale. sCette nouvelle évasion signe un revers pour le président mexicain. Depuis son arrivée au pouvoir il y a trois ans, Enrique Pena Nieto avait pourtant multiplié les arrestations spectaculaires de chefs de cartels.

Sa tête est mise à prix cinq millions de dollars par les Etats-Unis et plus de 2,2 millions par le Mexique.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant