Risque de rechute des comptes de la Sécu en 2015

le
7
LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POURRAIENT SE DÉGRADER EN 2015
LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POURRAIENT SE DÉGRADER EN 2015

PARIS (Reuters) - Sans nouvelle mesure, le déficit du régime général de la Sécurité sociale et des autres régimes de base recommencera à se dégrader en 2015 et pourrait atteindre 14,6 milliards d'euros, prévoit la Commission des comptes de la Sécu.

Selon un document de synthèse obtenu lundi par Reuters, ce déficit pourrait même atteindre 18,8 milliards d'euros avec celui du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance le minimum vieillesse et d'autres avantages relevant de la solidarité.

Dans ces conditions, le retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale est repoussé au-delà de 2017, estiment les auteurs de ce document.

Concernant 2014, le déficit du régime général devrait atteindre 11,7 milliards d'euros au lieu des 9,6 milliards prévus dans la loi de financement de la Sécurité sociale - un chiffre déjà révisé à la hausse, à 9,9 milliards, en juin.

Une révision à la hausse annoncée dimanche par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, la veille de la présentation, lundi en fin d'après-midi, du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015.

Avec le FSV, ce montant atteindrait 15,3 milliards d'euros - au lieu des 13 milliards initialement prévus - soit une baisse à peine perceptible de 0,1 milliard par rapport au déficit retenu pour 2013 dans la trajectoire initiale.

"Même avec des mesures nouvelles importantes pour 2015, une nouvelle trajectoire devra être définie qui ne pourra que repousser au-delà de 2017 le retour à l'équilibre des organismes de Sécurité sociale", estime la commission dans sa synthèse.

Elle impute notamment cette évolution à une activité économique nettement moins favorable que ne le laissaient penser les prévisions initiales.

(Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le lundi 29 sept 2014 à 18:20

    Une ministre incapable de maîtriser son portefeuille devrait laisser son poste à quelqu'un de plus compétent. Une gabegie comme seuls les socialistes sont capables. Elle n'a pas essayé la moindre tentative de réforme. Une seule option : LA DEMISSION ! ...... comme tous ces petits camarades du gouvernements !

  • jodonnes le lundi 29 sept 2014 à 17:14

    excellente la gestion socialiste, du social, encore du social, toujours du social et qui paye la note !

  • bigot8 le lundi 29 sept 2014 à 16:22

    90 milliars de déficit en plus du PIB encore quelques mois et boum guerre civile

  • bigot8 le lundi 29 sept 2014 à 16:21

    allocland dans toute sa splendeur ...portes ouvertes aux frontières cmu allocs en tous genres y a une moitié du pays qui bosse pour l autre moitié qui reçoit ces allocs sans mettre dans le pot tu m étonnes cela ne va pas durer ...dépôt de bilan d ici peu

  • M156470 le lundi 29 sept 2014 à 16:18

    Mme Lebranchu n'expliquait-elle pas, que l'abolition du jour de carence pour arrêt maladie, n'était qu'une goutte d'eau ... C'est pour cela, que l'on laisse les robinets ouverts

  • M940878 le lundi 29 sept 2014 à 16:16

    commençons par supprimer l'AME et la CMU

  • M4960905 le lundi 29 sept 2014 à 15:55

    On parle risque quand il s'agit de certitude

Partenaires Taux