Revue de presse : un débat ennuyeux qui relance le suspense !

le
0
La dynamique de la fin de la campagne est favorable à François Fillon, jugé le plus convaincant parmi les personnes certaines d'aller voter dimanche.
La dynamique de la fin de la campagne est favorable à François Fillon, jugé le plus convaincant parmi les personnes certaines d'aller voter dimanche.

Qui a dit que les débats politiques ne servaient à rien ? À deux jours du premier tour de la primaire de la droite et du centre, force est de constater que rien n'est joué. Mieux ! Au duel annoncé Juppé-Sarkozy, les éditorialistes évoquent désormais une bataille à trois au dénouement impossible à prédire. « François Fillon n'a pas encore attrapé l'os, mais il s'en approche », constate Cécile Cornudet dans Les

Échos de vendredi. Pour la chroniqueuse du quotidien économique, l'ancien Premier ministre « donne des sueurs froides aux favoris, aux sondeurs et aux médias qui ne l'ont pas vu venir. Sa qualification n'est pas le scénario le plus probable, mais elle n'est pas impossible non plus. » Une remontée spectaculaire dont se réjouit aussi Franz-Olivier Giesbert dans nos colonnes.

LIRE aussi FOG - Primaire : « Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien) »

« Une finale à trois »

De fait, deux sondages réalisés à chaud après le débat télévisé de jeudi soir placent le député de Paris en bonne position pour figurer au second tour au côté de l'actuel favori Alain Juppé et aux dépens de l'ancien chef de l'État Nicolas Sarkozy. François Fillon est jugé le plus convaincant par 33 % des sondés, selon une étude d'Elabe pour BFM TV, contre 32 % pour Alain Juppé et 18 % pour Nicolas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant