Révélations sur l'affaire Kader Arif

le
0
Kader Arif et Manuel Valls commémorent le 12 septembre la bataille de la Marne.
Kader Arif et Manuel Valls commémorent le 12 septembre la bataille de la Marne.

Le montant est dérisoire comparé à ceux évoqués dans les affaires Cahuzac ou Bygmalion. Une facture de 50 000 euros hors taxe datant de 2013 a été retrouvée lors de la perquisition du 6 novembre qui s'est déroulée dans les locaux du service parisien de soutien de l'administration centrale (SPAC) du ministère de la Défense. Au nom de All Access, une société filiale de AWF, les deux PME créées par un frère et des neveux du secrétaire d'État à la Mémoire et aux Anciens Combattants, le document comptable fait état de diverses prestations pour le secrétariat d'État, dont une de média training au profit de Kader Arif.

"Le délit de favoritisme paraît constitué, mais c'est la justice qui décidera", confie une source proche de l'enquête.

Selon nos informations, c'est le 22 août que des fonctionnaires du ministère ont retrouvé cette facture. Le président de la République et le Premier ministre sont alors alertés. Décision est alors prise de se séparer de Kader Arif. Le secrétaire d'État est convoqué. Il prend acte de cette décision le 29 août. Pour ne pas faire de "vagues", il est prévu qu'Arif quittera ses fonctions après les différentes commémorations liées à la Première Guerre mondiale. Après le 11 novembre dans l'Hexagone, le souvenir de 14-18 est aussi commémoré en Australie. Kader Arif a quitté ses fonctions vendredi 21 novembre, rejoignant la longue liste des ministres éconduits depuis le début du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant