Rennes : un homme et son fils autiste virés d'une Caisse d'épargne

le
1
La Caisse d'épargne de Rennes a fermé les comptes en banque d'un client dont le fils, autiste, a tenté de se déshabiller au milieu de l'agence. 
La Caisse d'épargne de Rennes a fermé les comptes en banque d'un client dont le fils, autiste, a tenté de se déshabiller au milieu de l'agence. 

À 65 ans, le jeune retraité a décidé de ne pas se laisser faire. Client depuis des années à la Caisse d'épargne de Rennes, Loïc a pris l'habitude de se rendre tous les mardis à son agence pour un retrait d'argent. Le 9 août dernier, il s'y rend avec son fils, Fabien, atteint d'autisme. Son fils devient alors difficilement maîtrisable, a envie d'uriner, tente d'enlever son pantalon en public, révèle Ouest-France. Le père le calme, parvient à le rassurer et l'empêche de faire ses besoins au milieu de la banque.

Une semaine plus tard, Loïc reçoit un recommandé de la Caisse d'épargne lui enjoignant de trouver une autre banque et l'informant que ses comptes allaient être fermés. Inquiet, le père « a saisi un avocat, Me Le Mintier, qui a porté plainte contre la Caisse d'épargne pour discrimination sur une personne vulnérable dans un endroit public », rapporte Ouest-France. Le secrétaire général de la Caisse d'épargne pour la Bretagne et les Pays de Loire, Bruno Leclerc, a quant à lui affirmé « qu'un attentat à la pudeur a traumatisé une collègue ». Face à la demande de l'avocat de consulter la vidéosurveillance, le secrétaire général a finalement rétropédalé, affirmant que la « négociation » avec la famille allait reprendre...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 3 mois

    N'importe quoi....la collègue n'avait jamais vu un appareil urinaire masculin, ça défit le bon sens élémentaire.