Remariage des divorcés : la Curie se mutine contre le pape François

le
5
Le pape François a célébré le 14 septembre vingt mariages, y compris de couples ayant déjà eu des enfants.
Le pape François a célébré le 14 septembre vingt mariages, y compris de couples ayant déjà eu des enfants.

Si ce n'est pas une mutinerie contre le pape François, ça y ressemble. Cinq cardinaux, dont Mgr Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation de la foi et donc gardien du dogme, ont pris fermement position dans un livre contre les ouvertures du pape François en faveur de l'octroi de la communion aux divorcés remariés. Intitulé Demeurer dans la vérité du Christ, publié en France aux éditions Artège le 25 septembre, l'ouvrage invoque la "loi divine" pour justifier son oukase : "Le Nouveau Testament démontre que le Christ interdit formellement le divorce et le remariage. Le mariage civil qui suit un divorce équivaut à une forme d'adultère. Ce ne sont pas les règles de l'Église, mais la loi divine. L'Église ne peut pas la changer." Le débat est donc clos.

Or, c'est justement le pape François qui a voulu un large débat au sein de l'Église sur la famille et la question de l'eucharistie aux divorcés remariés. Après avoir lancé un sondage planétaire auprès de tous les catholiques sur ces thèmes, le pape a annoncé la tenue de deux synodes - en octobre 2014 et en octobre 2015 - sur les réponses à donner aux opinions exprimées par ce sondage.

C'est le cardinal Kasper, ami intime du pape François qui avait fait son éloge lors de son premier angélus, qui avait ouvert la brèche en dénonçant au cours d'un consistoire "l'abysse qui sépare la doctrine de l'Église et le vécu de nombreux chrétiens". "Il est paradoxal que des assassins...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 17 sept 2014 à 17:36

    JPi - Même Judas et saint Pierre, le renégat 3x ,ont communié lors de la, dernière scène.

  • M4189758 le mercredi 17 sept 2014 à 17:33

    JPi - Je ne suis pas venu pour les biens portants, comme vous, mais pour les pauvres et les malades de la vie. Il ne faut surtout pas être évêque pour comprendre cela.

  • M9244933 le mercredi 17 sept 2014 à 17:18

    Cela me fait toujours rire d'entendre des types débiter des certitudes sur quelque chose qu'ils n'ont jamais vécu. Bravo à François de les aérer un peu.

  • j.delan le mercredi 17 sept 2014 à 16:50

    Comment reconnaître un divorcé et remarié qui se présente devant l'officiant pour recevoir l'eucharistie : si un cardinal me donne la réponse, j'examine la possibilité de rentrer dans les ordres. Ces gens vivent dans une bulle.

  • jeepinv le mercredi 17 sept 2014 à 16:37

    Le fait d'avoir un pape moderne et compréhensif n'empêche malheureusement pas la vielle garde réactionnaire de se manifester