Remaniement : pendant ce temps, Hollande commémore

le
0
François Hollande sous une pluie battante sur l'île de Sein, pour les commémorations du 70e anniversaire de la Libération.
François Hollande sous une pluie battante sur l'île de Sein, pour les commémorations du 70e anniversaire de la Libération.

Le président de la République François Hollande a rendu hommage à la Résistance lundi sur l'île de Sein (Finistère), avant-dernière étape d'un cycle mémoriel qui le conduira à Paris lundi soir pour les cérémonies de la Libération, dans un contexte de crise gouvernementale. "Petit morceau de terre plantée dans l'océan, l'île de Sein a été durant la Seconde Guerre mondiale une avant-garde, un exemple, une illustration du patriotisme français", a déclaré le président de la République, trempé, sous une pluie battante, après une visite du musée de la Résistance et une déambulation sur l'île.

"Le message de l'île de Sein, c'est qu'il n'y a pas de péril, pas de difficulté que nous (ne) puissions surmonter, dès lors que la volonté existe, dès lors que le rassemblement se fait", a souligné François Hollande, dans ce qui a semblé une allusion à la tempête politique en cours. Le président, qui a chargé lundi matin son Premier ministre, Manuel Valls, de former un nouveau gouvernement, après les déclarations tonitruantes du ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, a précisé qu'il n'aurait "renoncé à aucun prix" à sa venue.

Dans un message d'apaisement après la fronde des Bonnets rouges, il a rappelé "ce que la France doit à la Bretagne" et souligné que la nation n'avait "rien à craindre" de l'affirmation des identités régionales. Élevée au rang de Compagnon de la Libération par le général de Gaulle, l'île de Sein a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant