Régionales : Philippot place sa garde rapprochée en Ile-de-France

le
0
La patronne du FN Marine Le Pen n'est pas fâchée avec son bras droit Florian Philippot, mais a tout de même entrepris un rééquilibrage au sein de son équipe.
La patronne du FN Marine Le Pen n'est pas fâchée avec son bras droit Florian Philippot, mais a tout de même entrepris un rééquilibrage au sein de son équipe.

Le vice-président du FN Florian Philippot a réussi à placer trois de ses proches sur les listes pour les élections régionales en Ile-de-France. Joffrey Bollée devrait être en troisième position sur la liste de Seine-et-Marne, Mathilde Palix occuperait la deuxième place sur la liste de Paris et Bertrand Dutheil de La Rochère la troisième place à Paris. Tous trois font partie de la garde rapprochée du bras droit de Marine Le Pen, lui-même tête de liste en région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne. Joffrey Bollée et Mathilde Palix sont à la fois attachés parlementaires de l'eurodéputé Philippot et membres de son équipe au siège du parti.

Autant d'investitures qui sont la preuve que la patronne du FN Marine Le Pen n'est pas fâchée avec Florian Philippot. Un haut responsable du parti avait, en effet, rapporté que la candidate à l'Élysée avait recadré Florian Philippot qui se montrait un peu trop insistant sur la composition des listes pour les élections régionales. "Avec Philippot, il y a eu des discussions musclées pour boucler les listes, cela, c'est certain, mais il y a dû y avoir surinterprétation, explique un cadre du parti. Certains veulent susciter des divisions en interne." Toutefois, certains frontistes notent que la cheftaine du FN a entrepris un certain rééquilibrage afin de calmer les querelles de sensibilités entre pro-Philippot et anti-Philippot.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant