Régionales : le tacle d'Isabelle Balkany à Alain Juppé

le , mis à jour le
1
Isabelle Balkany, photo d'illustration.
Isabelle Balkany, photo d'illustration.

À Bordeaux, le Parti socialiste est arrivé devant Les Républicains avec 48,70 %, soit sept points de plus que la droite au second tour des élections régionales. Une victoire de la gauche qui n'a pas manqué de faire réagir Isabelle Balkany, l'épouse du maire Les Républicains de Levallois-Perret, qui a commenté ce résultat sur Twitter en demandant des comptes à Alain Juppé :

En février, déjà, c'est Patrick Balkany qui s'en était pris au maire de Bordeaux, après que celui-ci a appelé à faire barrage au Front national au moment de la législative partielle du Doubs, faisant savoir qu'il voterait pour le candidat PS. « Si monsieur Juppé préfère aller faire les primaires du Parti socialiste, moi, je ne l'en empêche pas », avait répondu le maire de Levallois-Perret.

Un parfum de campagne

La défaite de Virginie Calmels est effectivement un coup dur pour Alain Juppé, Virginie Calmels étant son adjointe. Certains assurent d'ailleurs qu'elle serait sa dauphine si celui-ci remportait la présidentielle de 2017. Implicitement, c'est également une attaque à peine voilée contre le rival de son protégé à la primaire, qui n'est autre que Nicolas Sarkozy, un proche du couple et principal adversaire d'Alain Juppé à la primaire du parti de droite.

Le parfum de campagne chez Les Républicains s'est confirmé avec les interventions des différents candidats qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le mardi 15 déc 2015 à 05:47

    Ils ne sont pas encore en tôle ceux là !!!