Régionales 2015 : un médecin humanitaire rallie le Front national

le
1
Pierre Delacroix a participé à la campagne du candidat UMP Michel Havard lors des municipales lyonnaises de 2014.
Pierre Delacroix a participé à la campagne du candidat UMP Michel Havard lors des municipales lyonnaises de 2014.

Pour le Front national, c'est une grosse prise de guerre. Le parti d'extrême droite a réussi, à Lyon, à débaucher une personnalité du centrisme local. Pierre Delacroix, médecin engagé dans l'humanitaire et élu UDI du 8e arrondissement de Lyon, est candidat sur les listes frontistes en Auvergne-Rhône-Alpes. Il figure, au titre des personnalités issues de la société civile, en troisième position sur la liste conduite par Christophe Boudot sur la métropole lyonnaise. Voilà une reconversion inattendue de la part de Pierre Delacroix, qui participait encore en 2014 à la campagne municipale lyonnaise de Michel Havard (Les Républicains).

Cet ancien militant de Médecins sans frontières et de Médecins du monde et fondateur de France Humanitaire a confié, lors de la présentation du « shadow cabinet » que Christophe Boudot a mis en place pour sa campagne, avoir été déçu par Michel Havard. « J'ai l'impression d'avoir été trahi par Havard. Il m'avait promis une place aux municipales dans le troisième et ça n'a pas été le cas. » Une déception qu'il élargit à la droite dans son ensemble. « La droite de Nicolas Sarkozy n'a rien fait ! » regrette-t-il.

"Séduit"

Un engagement du côté de l'extrême droite par dépit, mais aussi, semble-t-il, par conviction, pour celui qui a participé à l'université d'été du FN en septembre à Marseille. « Cette déception n'est pas la seule cause de mon ralliement, je suis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 le mardi 10 nov 2015 à 15:34

    Bienvenu à tous les déçus du régime actuel et ancien....il y en a qui comprenne qu'il faut enfin changer et tenter autre chose...que ca continue