Régionales 2015 : Marine Le Pen défie Manuel Valls

le , mis à jour le
0
Marine Le Pen avait feint de s'inquiéter des propos de Manuel Valls disant qu'il ferait tout pour empêcher que le FN ne gagne une région.
Marine Le Pen avait feint de s'inquiéter des propos de Manuel Valls disant qu'il ferait tout pour empêcher que le FN ne gagne une région.

Alors que, dans le Nord-Pas-de-Calais, la liste PS est donnée en 3e position dans les sondages, Marine Le Pen propose jeudi dans un communiqué au Premier ministre de débattre avec elle avant le premier tour des élections régionales afin qu'il "clarifie sa position".

Mardi, le Premier ministre a en effet affirmé mardi qu'il était "hors de question de laisser le FN gagner une région" et que "tout devra(it) être fait pour l'empêcher". Tout ? Y compris quoi ?" avait feint de s'inquiéter Marine Le Pen lors d'une conférence de presse jeudi à Besançon. "Tout, y compris la violence ? Y compris des moyens illégaux ? Je trouve que c'est extrêmement inquiétant d'entendre un Premier ministre utiliser ces mots", avait déclaré la présidente du parti frontiste.

"Ce n'est pas utile de parler de cette manière-là"

Elle revient à la charge ce jeudi en invitant le Premier ministre à éclaircir ses propos lors d'un face-à-face : "Nous pourrons à l'occasion de notre débat discuter devant les Français des méthodes qu'il compte appliquer pour empêcher le FN de gagner une région", écrit la candidate du FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. "Nous pourrons aussi évoquer l'alliance électorale qu'il semble préparer avec l'UMP (sic) dans la perspective du second tour dans les régions de France où le FN est particulièrement bien placé", poursuit-elle, dans une allusion au possible "Front républicain" que le PS et Les Républicains...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant