Régionales 2015 : Louis Aliot (FN) loin devant dans le Midi

le , mis à jour le
0
Louis Aliot réalise le coup de force dans le Midi et arrive en tête du premier tour.
Louis Aliot réalise le coup de force dans le Midi et arrive en tête du premier tour.

Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen, est la tête de liste frontiste en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Il termine en tête du premier tour avec près de 31 % des suffrages. La candidate socialiste Carole Delga suit avec plus de 25 % des voix. Dominique Reynié (Les Républicains) est troisième du scrutin avec 18,7 % des voix. Les écologistes, avec Gérard Onesta, se débrouillent bien et atteignent les 10 %. En revanche, Philippe Saurel (divers gauche) ne fait que 5 %.

Dominique Reynié a, lui, exprimé sa déception dimanche soir face au faible score remporté par sa liste, tout en annonçant qu'il la maintiendrait au second tour en « redoublant d'efforts ». Tout en promettant « la victoire » dimanche prochain, il a reconnu que « la pente était rude ». Le chef de file LR/UDI/MoDeM/CNPT, dont l'investiture avait fait grincer des dents dans son camp, est crédité à 18,7 % des voix, soit nettement en dessous de ce que les sondages lui accordaient (de 20 à 26 %, selon les instituts). « C'est moins que les sondages. J'espérais un résultat supérieur », a confessé Dominique Reynié dans un hôtel du centre-ville de Toulouse, où une vingtaine de militants faisaient grise mine en entendant les résultats de l'ancien politologue qui a fait à 55 ans le grand saut en politique.

Le professeur de Sciences Po a attribué le « vote marqué » du FN à la «...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant