Régionales 2015 : les réactions des politiques face aux résultats du premier tour

le , mis à jour le
0
Le Front national est annoncé en tête dans six régions à l'isssue du premier tour des élections régionales dimanche 6 décembre. 
Le Front national est annoncé en tête dans six régions à l'isssue du premier tour des élections régionales dimanche 6 décembre. 

Le Front national

Marine Le Pen, candidate pour la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, jubile durant toute son intervention : « Le peuple s'est exprimé. La France relève la tête. Le mouvement national est le premier parti de France alors qu'il est à peine représenté au Parlement. »

Florian Philippot, candidat pour la région Grand Est, enthousiaste et l'air déjà victorieux, affirme que le vote FN est un « acte d'amour. » Heureux des résultats, le numéro deux du FN met cependant en garde ses électeurs contre les manoeuvres des Républicains et des socialistes qui « vont essayer de (leur) faire peur » en mobilisant des grands patrons et le star-system. « Suivez votre intuition », martèle-t-il.

Jean-Marie Le Pen, ex-président du Front national, s'est, lui, exprimé sur Twitter avec une vidéo du rival de sa petite fille dans la région Paca, Christian Estrosi (LR), dansant avec des juifs orthodoxes. Si le ton provocateur est évident, le message reste obscur. Le père de Marine Le Pen se reprend quelques minutes après avec un commentaire plus clair : « Le résultat des Républicains n'est pas celui de M. Sarkozy mais celui de la coalition de trois partis : Les Républicains, l'UDI et le MoDem. »

Le Parti socialiste

Jean-Christophe Cambadélis,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant