Régionales 2015 : les enjeux dans les Pays de la Loire

le
0
Dans le Maine-et-Loire (photo des rives de Montsoreau), le député LR Paul Jeanneteau est candidat.
Dans le Maine-et-Loire (photo des rives de Montsoreau), le député LR Paul Jeanneteau est candidat.

Les élections régionales de décembre 2015 dans les Pays de la Loire pourraient bien donner un affrontement classique droite-gauche. La région est détenue par le PS, qui a investi Christophe Clergeau comme tête de liste. Vice-président du conseil, il a reçu le soutien d'élus locaux de poids tels que le président sortant Jacques Auxiette et l'ancien maire de Nantes et ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault. De plus, 85 % des militants socialistes adhèrent à sa candidature.

En face, la droite compte bien reprendre cette région perdue en 2004 et mise sur Bruno Retailleau, un ancien compagnon de route de Philippe de Villiers. Sa candidature est officialisée depuis janvier dernier. Président du conseil général de Vendée, il vise donc l'échelon local supérieur. Il a d'ailleurs été critiqué par son ancien mentor souverainiste qui l'accuse de délaisser la Vendée pour la région. Bruno Retailleau est un représentant de la Droite dure. Conservateur, il s'est opposé avec virulence au Mariage pour tous.

Dynamisme économique

Le Front national, lui, a investi Pascal Gannat, l'ancien chef de cabinet de Jean-Marie Le Pen de 1988 à 1992. Il a atteint 38 % des voix au second tour des élections départementales dans le canton de Château-du-Loir dans La Sarthe, et compte bien sûr la proportionnelle pour faire gagner des sièges à son parti pour les régionales. Quant au mouvement EELV, il aura pour chef de file la vice-présidente du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant