Régionales 2015 : le baromètre de la semaine

le
0
Régionales 2015 : le baromètre de la semaine
Régionales 2015 : le baromètre de la semaine

Le candidat socialiste en Nord-Pas-de-Calais-Picardie éprouve des difficultés à s'imposer dans la campagne face à Marine Le Pen et Xavier Bertrand et certaines de ses initiatives risquent d'être contre-productives. En revanche, Virginie Calmels (LR) réduit progressivement l'écart en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes face au favori Alain Rousset (PS), selon les dernières estimations.

Retrouvez toute l'actualité des élections régionales 2015.

En forme : Virginie Calmels (Les Républicains)

 

La candidate LR d'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, dont l'investiture a été vivement contestée par une partie de la droite, s'est assurée de la présence d'Alain Juppé et de Jean-Pierre Raffarin pour son dernier meeting le 3 décembre à Soyaux (Charente). Les derniers sondages la mettent pour la première fois à égalité au premier tour avec Alain Rousset (PS), alors qu'une enquête du mois de juin l'annonçait devancée par le candidat socialiste.

En panne : Pierre de Saintignon (Parti socialiste)

C'est un petit couac dont se serait bien passé Pierre de Saintignon. La tête de liste PS en Nord-Pas-de-Calais-Picardie a voulu rassembler les chrétiens de sa région à travers un communiqué publié sur Twitter où il déclare être déjà soutenu par une trentaine de religieux. Or beaucoup de ces noms correspondent à des notables du PS, sans doute...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant