Régionales 2015 : le baromètre de la semaine

le
1
Régionales 2015 : le baromètre de la semaine
Régionales 2015 : le baromètre de la semaine

L'un est Premier ministre, l'autre est candidate pour les régionales 2015. Manuel Valls et Valérie Pécresse ont alimenté le baromètre du Point.fr cette semaine. Le chef du gouvernement a provoqué un tollé en évoquant une possible union de la droite et de la gauche au second tour pour contrer Marine Le Pen, tandis que la tête de liste LR en Ile-de-France a marqué des points dans la campagne en démissionnant du Conseil d'État.

En forme : Valérie Pécresse (Les Républicains)

Un fait a priori anodin peut booster une campagne électorale. Qu'elle soit stratégique ou sincère, la démission de Valérie Pécresse du Conseil d'État est une décision qui paraît sage. Le cumul de mandats politiques avec une haute fonction publique est de plus en plus mal perçu par les Français. La candidate LR-UDI en Ile-de-France a bien compris ces attentes en ajoutant que "les Français ne supportent plus que les politiques se présentent devant eux avec des privilèges, et notamment avec celui de pouvoir revenir dans la haute administration, même battus".

 

En panne : Manuel Valls (Parti socialiste)

Le Premier ministre est-il en train de perdre son combat personnel face à Marine Le Pen ? En évoquant une possible union de la droite et de la gauche au second tour pour contrer la présidente du FN, Manuel Valls a fait une grosse erreur de communication, selon la majorité des éditorialistes. Laurent Joffrin, de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 13 nov 2015 à 17:30

    Comme erreur de communication, c'était dur de faire pire, tout à son honneur (voyez pour une fois je ne suis pas anti socialo primaire), il a dit tout haut ce qu'il faut faire mais en apartés secrets.......et en aucun cas en public. sacré Manolo, comprendra jamais RIEN à RIEN.