Régionales 2015 : François Bonneau (PS) sème la confusion à droite

le
0
François Bonneau a succédé en 2007 à Michel Sapin à la tête du conseil régional.
François Bonneau a succédé en 2007 à Michel Sapin à la tête du conseil régional.

François Bonneau avance ses pions dans cette campagne des régionales. Le président PS de la région Centre-Val de Loire ? en fonction depuis 2007 lorsque son prédécesseur, un certain Michel Sapin, avait abandonné son siège pour être élu député ? a promis, mardi 29 septembre à Orléans, la gratuité des transports si les électeurs le maintenaient à la tête du conseil régional. On pouvait s'attendre alors à une réaction unanime de la droite locale, accusant François Bonneau d'alourdir les charges des contribuables. Charles-Éric Lemaignan, président de la communauté d'agglomération orléanaise, s'oppose à cette promesse de campagne. « La gratuité n'est pas une bonne chose. Je préfère augmenter l'offre plutôt qu'avoir des gratuités payées par le contribuable », insiste-t-il sur les ondes de France Bleu

Mais certains élus de droite sont enthousiastes devant la proposition du candidat socialiste. C'est le cas de Jacques Martinet, le chef de file Républicains pour ces élections dans le département du Loiret. Il trouve « l'idée excellente », affirmant même que Philippe Vigier, la tête de liste sur l'ensemble de la région, l'avait déjà annoncée il y a trois semaines en conférence de presse dans l'Eure-et-Loir. Sauf que, selon France Bleu, Philippe Vigier n'a jamais émis une telle proposition. Mieux, sur les ondes de la radio locale il avait taclé son adversaire socialiste : « François Bonneau donne l'impression gênante...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant